Message de Monsieur le Ministre de la Decentralisation et du Developpement Local

Monsieur le Maire de la commune d’Arrondissement de Douala 5ème Populations de Douala 5ème Mesdames, Messieurs ;

L’inauguration de l’immeuble siège de l’Hôtel de Ville de la Mairie d’Arrondissement de Douala 5ème me
donne l’heureuse opportunité de m’adresser à vous par le biais de ce message de circonstance.


Avant toute chose, permettez-moi d’exprimer une fois de plus toute mon admiration devant cette réalisation, fruit de vos efforts conjugués et témoin vivant des premières retombées concrètes des actions de décentralisation dans votre collectivité.


En effet et en vue d’approfondir et d’accélérer le processus de décentralisation dans notre pays, le gouvernement à travers mon département ministériel a pris un certain nombre de mesures dont certaines sont en cours d’exécution et donnent des fruits palpables. Ces mesures visent à doter les collectivités territoriales décentralisées en ressources nécessaires pour une plus grande efficacité et une efficience réelle de leurs actions à la base. Vous le savez, les populations camerounaises et S.E. Paul BIYA président de la République en premier, fondent beaucoup d’espoir sur le processus de décentralisation, mais davantage encore sur la capacité des collectivités locales à traduire dans les faits cette option
irréversible.


La décentralisation, vous le savez, s’enracine comme le modèle d’administration le plus apte et le plus efficace pour conduire nos collectivités vers une émergence effective. Parce qu’elle permet aux populations de choisir démocratiquement leurs élites dirigeantes et qu’elle s’appuie sur le potentiel local, elle offre aux populations la liberté d’opérer le choix de leur modèle et de définir leurs priorités de développement. L’implication des populations dans la gestion, la prise en compte des facteurs sociologiques, culturels et la prise en compte de l’approche genre constituant à n’en point douter, autant de préalables à la bonne gouvernance et à la paix sociale.

Au plan économique, les politiques de décentralisation, à travers le transfert des compétences et des moyens qu’elles soustendent faciliteront l’accès des populations aux services de base essentiels ainsi que l’émergence d’une économie locale, source de revenus et créatrice de richesses au plan local, régional et national. Au plan social et culturel enfin, la décentralisation permet l’affirmation des identités et valeurs propres à l’émergence des cultures locales tout en favorisant aussi la promotion des langues et des solidarités dans le domaine de l’intercommunalité et de la coopération décentralisée.


Sur ce plan je suis heureux de constater que la commune d’Arrondissement de Douala 5ème représente un bel exemple de gouvernance locale. Que l’ensemble des acteurs locaux trouvent ici les félicitations de
la haute hiérarchie ainsi que mes encouragements personnels

Previous A la découverte du parcours vita de Douala

Leave Your Comment